Football interscolaire/College le renouveau gagne la quatrième édition du championnat interscolaire de Petit-Goâve baptisé » La Renaissance »

A priori, les élèves/joueurs du college Maranatha connaient certainement une moche soirée… Ces derniers, avec des énormes occasions loupées en premiere mi-temps, ont plombé leur chance dans cette finale. Le college le Renouveau s’était vite réveillé en deuxieme Mi-temps pour imposer ses lois à son adversaire en inscrivant deux buts par l’intermédiaire de Maxory Davidson et Martin Bernad respectivement à la 64e et 70e de jeu.

Du jamais vu dans l’histoire du championnat interscolaire de la « Renaissance »! Le college le Renouveau a remporté la 4e édition dudit championnat sans trop ambiguité devant des miliers de spectateurs venant de part et d’autre. Performance inédite, grâce à sa victoire 2-0 aux dépens du college Maranatha, Vendredi au Parc Anglade.

Le renouveau a réussi à se défaire de son coriace challenger Maranatha pour décrocher son premier trophée majeur de son histoire en championnat interscolaire.

À l’issue de la finale, le comité a remis 47 Distinctions (trophees, plaques d’honneurs, Prix Renaissance), 50 médailles et 11 bourses d’étude. C’est incroyable! Les deux équipes finalistes ont réçu: trophées, Plaques d’honneurs et Médailles. Le meilleur joueur, le meilleur buteur, le meilleur entraineur, le meilleur jeune joueur, le meilleur Gardien, la commission des arbitres, l’équipe Fair-Play, l’équipe la plus performante, les 11 meilleurs joueurs de la compétition ainsi que tous les établissements qui ont participé à la compétition ont réçu des distinctions. Dans un labs de temps et sans le support de l’Etat nous arrivons à implanter sans vantardise le meilleur championnat interscolaire du pays à Petit-Goâve.

Le comité tenait à féliciter et remercier d’une façon ou d’une autre tous ceux et toutes celles qui ont contribuer à la réussite de la compétition. Vive Petit-Goâve, vive l’éducation, vive le Football, vive le championnat de la Renaissance..

El Rey/ Radio-télé inédit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *